Recent News

ICADS Now Incorporated with First Board of Directors

Congratulations to the new board! A major step forward!

It has been an honour and privilege to have been ICADS Facilitator, 2011 to 2016. I am pleased to stay on the Board of Directors as an Ordinary Member.

Many thanks to everyone who has worked with me, particularly since 2015, the ICADS Initial Directors: Michael (Mick) Beyer, Robin Grow, Michael Kinerk, Joseph Loundy, Robert McGregor (1940-2015), Roberta Nusim, John Thomas, ICADS Treasurer.

ICADS Board of Directors 2016

PRESIDENT: Joe Loundy, Chicago Art Deco Society, USA
VICE-PRESIDENT: Robin Grow, Art Deco and Modernism Society, Melbourne, Australia
SECRETARY: Roberta Nusim, Art Deco Society of New York, USA
TREASURER: Neil Nevesny, Art Deco Society of California, San Francisco, USA Ordinary Board Members
Sandra Cohen-Rose, Art Déco Montréal, Canada
Patrick Cranley, Historic Shanghai, China
Geo Darder, Art Deco Habana, Cuba
Sally Jackson, Art Deco Trust, Napier New Zealand
Pascal Laurent, Paris Art Deco Society, France

Twenty-three years after its formation as an association of societies, ICADS was incorporated January, 2016, giving ICADS an identity and ByLaws that stipulate an elected executive. Previously ICADS had a simple structure of a Facilitator and treasurer.

The new structure provides the executive necessary to maintain ICADS growth. I was amazed at the level of interest in ICADS that must be addressed on a daily basis. Five new Art Deco Societies joined ICADS in 2015. Other Art Deco groups have expressed an interest in joining. We can anticipate an exciting future.

Congratulations to Art Decó Buenos Aires Argentina! 

Buenos Aires has won the bid for the 15th World Congress on Art Deco in 2019.

Three wonderful bids were received for the 15th World Congress on Art Deco in 2019. Many thanks to Art Decó Buenos Aires Argentina, Buenos Aires , The Twentieth Century Heritage Society of NSW Inc , Canberra, and Detroit Area Art Deco Society, Detroit, for submitting such exciting bids for the 2019 Congress. We wish we could have them all – perhaps we will in the future.

We look forward seeing everyone in Cleveland May 2017 at the 14th World Congress on Art Deco hosted by the 20th Century Society, USA.

Many thanks and good wishes,

Warmest regards,

Sandra Cohen-Rose
Founding President, Art Déco Montréal
ICADS, Facilitator 2011-2016
info@artdecomontreal.com 
514 931 9325

Pour la réouverture du restaurant L’Île-de-france du 9e Eaton pour le 375e

Facebook Page

Eaton's1

Le vieil Auditorium de Verdun se refait une beauté

Link to story

7 juillet 2015 |Jeanne Corriveau | Montréal
Construit en 1939 et doté de quelque 4100 sièges, l’immeuble de briques a été le théâtre d’événements marquants tant sportifs et culturels que politiques. <br /><br />

Photo: Arrondissement de VerdunConstruit en 1939 et doté de quelque 4100 sièges, l’immeuble de briques a été le théâtre d’événements marquants tant sportifs et culturels que politiques.

L’Auditorium de Verdun se prépare à une métamorphose qui devrait lui permettre de retrouver son lustre d’antan. Lors des travaux de rénovation qui y sont prévus, le revêtement d’acier d’allure banale qui orne sa devanture sera retiré pour dévoiler sa façade de briques et de verre de style Art déco dissimulée depuis des décennies.

En vertu des lois fédérale et provinciale en matière d’environnement, la Ville de Montréal était tenue de remplacer les systèmes de réfrigération utilisant le fréon des deux glaces que comptent l’Auditorium de Verdun et l’aréna Denis-Savard d’ici 2020. Elle s’exécute donc, mais profite de l’opération pour revamper ses installations désuètes et refaire une beauté à l’immeuble.

L’Auditorium de Verdun est bien davantage qu’un simple aréna de quartier. Construit en 1939 et doté de quelque 4100 sièges, l’immeuble de briques a été le théâtre d’événements marquants, tant sportifs et culturels que politiques. « Il fallait préserver cette âme », a commenté le maire Denis Coderre lors du dévoilement du projet de rénovation, lundi.

Des vedettes du hockey y ont fait leurs débuts, parmi lesquelles Maurice Richard, Denis Savard, Pat Lafontaine, Mario Lemieux et Claude Lemieux. Né à Verdun, l’ex-entraîneur Scotty Bowman y a aussi laissé sa marque.

L’Auditorium a accueilli de nombreux spectacles au fil des décennies, dont ceux de Bob Dylan, Nirvana, The Cure, Pearl Jam et Iron Maiden. Des rassemblements politiques aussi. En 1995, les camps du Oui et du Non y ont réuni leurs troupes, et en 2013, les délégués libéraux y ont couronné Philippe Couillard comme chef de leur parti.

Démolir ou ne pas démolir ?

Le scénario initial prévoyait la démolition de l’Auditorium de Verdun pour reconstruire un édifice neuf tout en conservant la façade originale masquée depuis les années 1960 par un revêtement d’acier peint. L’arrondissement envisageait aussi de réduire à 1500 le nombre de sièges.

Mais la Ville s’est ravisée, estimant que raser l’immeuble aurait été une erreur compte tenu du sentiment d’appartenance des Verdunois à l’égard de ce lieu et de l’intérêt patrimonial du bâtiment bien qu’il ne soit pas classé comme monument historique. Retrancher des sièges aurait aussi limité les activités qui pouvaient s’y tenir, croit le maire de l’arrondissement de Verdun, Jean-François Parenteau.

« On s’est demandé ce qui fait la valeur et l’intérêt du lieu », a expliqué Éric Gauthier, associé de la firme Les Architectes FABG, qui a développé le concept du projet. « Il y a une question patrimoniale qui n’est pas simple, qui n’est pas celle des bâtiments historiques très beaux, classés. Il y a des bâtiments comme ça qui appartiennent au paysage urbain, où des événements importants se sont déroulés, qui sont ancrés dans l’imaginaire de la population et qui, peut-être, méritent d’être conservés. »

La firme d’architectes a donc proposé que la structure actuelle de l’Auditorium soit conservée, mais que l’aréna Denis-Savard qui le jouxte soit démoli et reconstruit un peu plus à l’est, de manière à permettre l’aménagement de vestiaires modernes et d’aires publiques entre les deux patinoires. Les sièges en bois de l’Auditorium devraient pouvoir être conservés, croit Jean-François Parenteau.

Le complexe situé en bordure du fleuve Saint-Laurent sera mieux pourvu en fenêtres. De plus, une centaine de places de stationnement seront éliminées. En plus de viser l’accréditation LEED, la Ville mettra aux normes l’Auditorium, qui n’accueillait plus de spectacles en raison de la désuétude des lieux. Les rénovations pourraient marquer le retour de ces spectacles.

Les travaux, qui coûteront 26 millions, devraient être achevés en 2018. La facture sera partagée entre la Ville de Montréal, l’arrondissement de Verdun et le gouvernement du Québec.

Secret bien gardé

L’Auditorium retrouvera sa façade originale, qui se serait relativement bien conservée sous le revêtement qui la cache, estime la Ville, qui prévoit tout de même de remplacer 20 % des briques existantes.

Cette façade Art déco typique des années 1930 était un secret bien gardé. Même Sandra Cohen-Rose, présidente d’Art Déco Montréal et auteure de Northern Deco — Art Deco Architecture in Montreal, ignorait son existence. « C’est formidable de voir cette façade », a-t-elle indiqué après avoir vu les photos d’archives du bâtiment. « Dans les années 1950 et 1960, beaucoup d’immeubles ont été ainsi recouverts avec l’émergence du style international. »

Plusieurs trésors ont ainsi été cachés pendant des décennies. Mme Cohen-Rose a relaté s’être rendue l’hiver dernier à La Nouvelle-Orléans pour voir l’aéroport Lakefront, qui avait été complètement couvert après la Seconde Guerre mondiale. Le passage de l’ouragan Katrina a incité les autorités à rénover le bâtiment et à remettre en valeur son architecture Art déco. « Des investissements importants ont été faits pour le rénover et c’est maintenant le plus bel exemple d’Art déco qu’on puisse trouver », dit-elle.

L’Auditorium de Verdun est de facture beaucoup plus modeste, mais sa restauration lui permettra de retrouver son charme original.